Top-Sites

https://zupimages.net/up/19/20/f174.png

Liens Utiles
ConsommationQuestions
SommaireMissions
LexiqueChronologie
Sommaire 2Actions Cachées



Forum RPG Naruto
 

Partagez
05. Les provinces du SekaïVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Talents : 391
Messages : 291
Porte des RêvesPorte des Rêves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: 05. Les provinces du Sekaï   05. Les provinces du Sekaï EmptyVen 8 Mar - 18:52
Les Provinces du Sekaï


Les Provinces de l'Empire du Sekaï

 





PAYS DE ZHONGGUO
05. Les provinces du Sekaï 120?cb=20120818001139&path-prefix=fr


Le Pays de ZHONGGUO est un des pays les plus grands et les plus puissants. Son leader gouvernemental est un Daimyô qui est également son Tribun impérial. le Pays de ZHONGGUO est orienté vers l'élément de feu (Katon), ayant typiquement le temps très brillant et chaud. Bien que n'étant pas le plus grand pays, il a le plus grand village caché. C'est un pays très vaste, en grande partie recouvert de forêts et de collines dont les frontière recouvrent actuellement la majeure partie de l'est de l'ancienne chine pré-Fracturienne. Doté d'une population très importante, il regorge de ninjas talentueux, ce qui n'est pas le cas de bon nombre d'autres pays. De plus, il a été longtemps très en avance sur ses voisins en ce qui concerne la formation de ses Shinobis, notamment grâce à des programmes de formation clanique, bien qu'aujourd'hui la standardisation académique d'Iwa a supplanté le système traditionnel de Konoha.

C'est l'un des premiers pays unifié à la suite du chaos engendré par La Fracture (dans le Sekaï) et de fait, il est considéré comme la plus ancienne nation du Sekaï qui soit toujours en place. Le pays de ZHONGGUO a été également le premier pays à soutenir le clan Samadare durant les schismes de la guilde des Rêveurs. Durant la guerre des mille royaumes, le Pays de ZHONGGUO ne fit pas sécession avec l'Empire du Sekaï et l'aura soutenu dans sa guerre de réunification, toutefois Konoha, était partisan de la négociation plutôt que de la confrontation armée. Ce soutien à l'Empereur en fera une cible première pour tous les clans et nations en révoltes. Les pertes du pays malgré sa population ont été catastrophiques, si bien que l'on dit que Konoha est divisé en deux factions aujourd'hui — les proguerres et les antiguerres. C'est ce pays, grâce à son village de Konoha (qui a en charge la sécurité militaire du pays), qui sortira le plus victorieux, mais aussi qui sera finalement l'un des plus dévasté à cause de sa position géographique centrale. Les terres du Pays de ZHONGGUO auront en effet servi de champ de bataille à toutes les nations belligérantes durant la guerre des mille des royaumes et le temps des soumissions.

Konoha (木ノ葉隠れの里, Konohagakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché par les Feuilles d'Arbres), capitale du Pays de ZHONGGUO est l'un des cinq grands villages ninjas et il est l'un des plus puissants. En tant que tel, il est l'un des cinq villages à avoir un Kage comme chef du village, connu sous le nom de Hokage. À Konoha se trouve le Monument aux Hokage juste au-dessus de la résidence du Hokage. Celui-ci a 16 visages de Hokage de taillés à même la roche, mais la tradition fut abandonnée faute de place sur la montagne qui borde le village... Le village se trouve dans le Pays de ZHONGGUO. Bien que Konoha soit très puissant, après le congrès des éminences de Parisis, le village prendra une tendance pacifiste compte-tenu des dommages causés par la guerre, cela allant cependant à l'encontre malheureusement de l’opinion de certains clans qui le composent, tel les Uchiha et les Samidare.


Statistiques

Population
5/5
Militaire
3/5
Économie
2/5



Particularités

*Le rempart de Konoha n'a aucune valeur défensive et ne sert qu'à délimiter le village. Le village ne dispose que d'une seule entrée à travers celui-ci actuellement. La véritable défense de Konoha réside dans le dôme de chakra qui recouvre entièrement la ville. Tous les shinobis de Konoha ont signés un sceau qui permet de ne pas donner l'alerte quand ils sont à l'intérieur du dôme, mais si un shinobi étranger ou n'importe quel chakra qui n'a pas signé le sceau pénètre dans le dôme, l'équipe du renseignement est automatiquement prévenu et sera en mesure de dire où se trouve précisément l’intrus et de lui envoyer une escouade. Tous les étrangers shinobis ne peuvent entrer dans le village qu'après avoir posé le doigt sur un sceau qui analysera leur chakra et ainsi ils pourront se déplacer sans donner l'alerte tout en permettant au service de renseignement de suivre leur déplacement dans le dôme.

*La formation des shinobis à Konoha suit le processus dit "Clanique", également appliqué à Suna. Les enfants shinobis sont confiés aux clans, qui disposent au sein des quartiers claniques d'équipements et de complexes servant à leurs entraînements et devant avant tout aider les enfants à maîtriser leurs arts claniques. Ils passent ensuite l'examen genin pour être confié à un chûnin ou un jônin dans différents corps d'armée du village (renseignement, interrogatoire, médical, commando, etc)

*La spécialité militaire de Konoha est actuellement le corps médical, les sections médicales sont en effet les plus réputés du Sekaï. C'est notamment Konoha qui a crée les hôpitaux de campagne et les commandos médicaux mobiles capable de soigner les troupes au coeur même des champ des batailles.

*Konoha possède l'unité commando la plus réputé du monde. Anbu (暗部, Anbu, Signifiant littéralement : Section de l'Ombre) est un mot-valise composé des mots japonais « Ansatsu Senjutsu Tokushu Butai » (暗殺戦術特殊部隊, Signifiant littéralement : Escouade Spéciale de Tactique et d’Assassinat). Il s’agit d’une unité spéciale créée pour servir de garde personnelle aux Kage. Le mot Anbu sert à la fois à désigner l’unité et ses membres. Les Anbu sont recrutés parmi l’élite des ninjas. Ils sont également chargés des missions les plus périlleuses (assassinats, escortes, espionnages) se déplaçant le plus souvent par escouades de trois à quatre personnes dirigées par un chef d’équipe (quand ils ne sont pas en mission individuelle). Ils sont sous l’autorité directe du kage et ne doivent des comptes qu’à lui. Les Anbu ont pour signe de reconnaissance un tatouage sur le biceps gauche pour les hommes, et sur le biceps droit pour les femmes et leur tenue réglementaire est unique.

 





PAYS DE NIHON KOKU
05. Les provinces du Sekaï 180?cb=20120818001300&path-prefix=fr


Le Pays de NIHON KOKU est un archipel composé d'îles de taille variable, relativement éloigné du continent et des quatre autres grands pays. De par cette situation, il est resté longtemps un peu à l'écart des grandes affaires politiques et militaires, mais ce n'est plus le cas depuis un peu plus de 400 ans. Il est d'ailleurs le plus petit et le plus pauvre des cinq grands pays. Sa force militaire est cependant assez considérable. Son leader gouvernemental est un Daimyô  qui est également son Tribun impérial.  Il est orienté vers l'élément d'eau Suiton. Il est composé de beaucoup d'îles, avec chacune ayant ses traditions propres. Le temps du pays est typiquement frais, plein de brume et de lacs avec un climat quasi tropical au sud et un climat froid au nord. Le pays possède également de nombreux volcans, certains toujours en activité. La quasi totalité des îles du Sekaï sont aujourd'hui sous la coupe du Pays de NIHON KOKU qui règne sur les îles composant les archipels japonais pré-Fracturien. Il possède également une province dérobé à Tetsu no Kuni sur le continent ainsi que toutes les îles qui longent les côtes du Pays de ZHONGGUO. C'est une thalassocratie qui n'a plus rien à apprendre de l'art de la navigation, quoi que sa flotte militaire n'égalera jamais celle du Royaume de Philippe ou d'Océania au sud.

C'est le second pays à être s'être unifié dans le Sekaï après La Fracture et aussi le second qui aura soutenu le clan Samadare durant les schismes de la guilde des Rêveurs, ce qui va entraîner une rivalité avec le Pays de ZHONGGUO qui ne s’éteindra finalement jamais. Les clans du Pays de NIHON KOKU, considèrent les Samadare comme des Dieux vivants, et leur vouent un culte fanatiques ainsi qu'une dévotion à toute épreuve. La légende dit que c'est parce que l'un des Samadare a vaincu tous les clans du pays de l'Eau en une seule bataille à l'époque de la Guilde des Rêveurs. Les shinobis du Pays de NIHON KOKU considèrent donc ceux du Pays de ZHONGGUO comme indignes de servir l'Empereur et pensent que les shinobis de ZHONGGUO ne méritent pas l'affection que les Empereurs successifs leur ont portés. Cette rivalité causa de nombreuses guerres dont aucune des deux nations ne sortirent jamais réellement victorieuses. L'on murmure que les Empereurs ont toujours des difficultés tempérer les rivalités entre ces deux nations et que si elles venaient à s'unir enfin réellement la paix dans le Sekaï serait assuré. Durant la guerre des mille des royaumes, le Pays de NIHON KOKU est le deuxième et le dernier des pays à ne pas avoir fait sécession avec l'Empire du Sekaï. Le village de Kiri chercha toutefois à s'agrandir en tentant de conquérir Tetsu no Kuni qui lui résista farouchement, sous le regard fermé de l'Empereur du moment qui craignait de perdre la fidélité de Kiri s'il s'en mêlait. Kiri et Tetsu no Kuni conclurent la paix, mais le port en eau profonde de Busan sur le continent reste depuis près de 250 ans sous tutelle du Pays de NIHON KOKU et Tetsu no Kuni n'a jamais abandonné ses revendications sur ce territoire. Le territoire du Pays de NIHON KOKU est celui qui a finalement le moins souffert de la guerre des mille royaumes, car ses clans à faire sécession ont été rares et rapidement réprimés.

Kiri (霧隠れの里, Kirigakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché par la Brume) est localisé dans le Pays de NIHON KOKU. C'est l'un des cinq grands villages ninjas, dirigé par un kage connu sous le nom de Mizukage. C'est aussi l'endroit d'où les Sept Épéistes de la Brume aujourd'hui disparus sont originaires. Depuis le règne de Yagura le terrible, quatrième Mizukage, Kiri commença à utiliser un rituel à d'initiation shinobi. Les étudiants qui souhaitent devenir Genin, doivent se mesurer les uns contre les autres dans un duel : des duels à mort, ce qui vaut au village le surnom de « Village de la Brume Sanglante » (血霧の里, Chigiri no Sato). Cette pratique toujours en cours de nos jours forment des shinobis d'une classe différentes des autres villages, ils sont sanglants et obéissants, toutefois, le résultat est aussi que Kiri est le village qui connaît le plus de désertions de toute l'histoire des villages shinobis du Sekaï.


Statistiques

Population
2/5
Militaire
3/5
Économie
2/5



Particularités

*Kiri n'a qu'une seule entrée, la porte submergée. Kiri est en réalité une île sur une île, car le village est entouré d'eau (sorte d'immense douve artificielle) et il faut suivre un fleuve qui s'enfonce dans les terres de l'île jusqu'à Kiri pour parvenir à la porte. La porte submergée est réputée absolument magnifique, donnant sur débarcadère dont les berges sont ornées de monumentales statues des plus grands Mizukage.

*La porte submergée est gardé par la forteresse côtière. Kiri possède la plus grande flotte du Sekaï et surveille ses eaux territoriales plutôt que ses terres. L'eau sur quelques centaines de mètres autour de l'île principale sur laquelle repose Kiri est continuellement injectée de chakra pour que l'équipe de renseignement soit prévenu le plus rapidement possible de la moindre intrusion.  

*Les shinobis de Kiri sont les seuls à suivre le processus de "sélection naturelle" comme il est appelée sur l'île. Les enfants sont formés par des instructeurs spécialisés dans des camps d'internements jusqu'à devoir s’entre tuer dans l'arène sanglante lors de l'examen génin. Une fois le test réussis, le génin est alors remis aux corps d'armée qui fait des réclamations à l'administration en fonction des génins qui ont été repérés par ceux-ci.

*Kiri possède actuellement la meilleure unité spéciale de traque du Sekaï. Les Chasseurs de déserteurs (追い忍, Oinin, Signifiant littéralement : Ninja Traqueur) sont un groupe de ninjas que les villages cachés envoient pour traquer, récupérer ou tuer les Nukenins (ninjas déserteurs) à travers le monde, tous les villages en possèdent. Ces ninjas sont capables de faire entièrement disparaître, une fois qu'ils les ont tués, les corps des ninjas déserteurs. En effet, les villages ne voulant pas voir leurs techniques secrètes sortir du village, et les cadavres pouvant révéler ces techniques, les chasseurs de déserteurs les détruisent. Les chasseurs de déserteurs les plus connus sont ceux du village de Kiri, un village ayant vu naître le plus grand nombre de déserteurs jusqu'à maintenant. Ces Oinins forment un véritable corps d'élite connu sous le surnom d'« Effaceurs de cadavres » qui portent comme signe distinctif un masque.

*Kiri est le seul village du Sekaï qui possède des forteresses flottantes (trois actuellement). Une technologie volée aux royaumes du sud qui consiste en la création d'une petite île artificielle fortifiée qui sert de base d'invasion des continents.

 





PAYS DE GOBI
05. Les provinces du Sekaï 180?cb=20120818001216&path-prefix=fr


Le Pays de GOBI est un des cinq grands pays. Son leader gouvernemental est un Daimyô qui est également son Tribun impérial. Il est situé au nord du Pays de GAO YANSHI et partage des frontières au sud avec Shijima no Kuni et enfin à l'est avec LAIYUAN. Le pays couvre un territoire énorme, mais ce territoire est en grande partie couvert par le désert, notamment le célèbre désert de Gobi. À cause du peu de pluie y tombant durant l'année, les gens du pays construisent des villages près des oasis. Malgré l'environnement extrêmement dur du pays, il y a une grande population. Le Pays de GOBI est en bons termes avec le Pays de ZHONGGUO, en grande partie grâce au commerce florissant entre les deux pays ainsi que pour l'aide apportée aux civils durant une longue période de la guerre des mille royaumes. Le pays de Gobi est le troisième pays à s'être unifié après l'événement de la Fracture et également le troisième à avoir rejoint le Sekaï et pour cause, l'Empire est l'unificateur réel du pays dont les clans n'avaient jamais réellement cessés de se combattre jusque-là.

Le Pays de GOBI est sans aucun doute la nation qui aura le plus souffert de la guerre des mille royaumes. Son Daimyô initialement fidèle à l'Empereur lorsque le conflit a commencé, se fera assassiner par des clans de Suna. Le Kazekage de l'époque, pourtant lui aussi favorable à l'unification du Sekaï, n'aura pas su tenir ses clans dans la ligne, laissant le pays sombrer dans l'anarchie la plus complète. Au Pays de GOBI, on se battait entre nations, mais aussi entre clans, indépendantistes et impérialistes. Certains clans voulant leur autonomie pure et simple, d'autres celle du pays, d'autres enfin restaient fidèles à l'Empereur. Cette anarchie totale, dans laquelle se mêlaient les clans des autres grandes nations ravagea le pays qui ne se releva jamais totalement en faisant aujourd'hui la plus faible des cinq grandes nations du Sekaï. L'on raconte que la vie et la dureté des combats étaient si effroyables dans cette partie du Sekaï que c'est ce qui conduisit ZHONGGUO a envoyé une mission humanitaire colossale pour tenter d'apaiser les maux des civils. Aujourd'hui, ni les clans, ni les civils ne souhaitent revoir la guerre et le pays est devenu profondément pacifiste. Le Pays de GOBI entretien une amitié profonde avec ZHONGGUO et a d'ailleurs calqué la formation de ses shinobis sur celle de Konoha. Même si officiellement aucune alliance n'a été conclu, chacun sait que toucher à GOBI et Suna reviendrait à déclarer la guerre à ZHONGGUO.

Suna (砂隠れの里, Sunagakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché par le Sable) est l'un des cinq grands villages ninja, et possède donc un Kage connu sous le nom de Kazekage. Les ninjas de ce village semblent se spécialiser dans les techniques Fûton et le marionnettisme. Certains shinobis sont spécialisés dans le fûinjutsu. Suna est situé dans le Pays de GOBI et porte bien son nom puisqu'il se trouve caché au beau milieu du désert aride balayé par des vents violents. Cependant, Suna est l'un des villages les moins puissants parmi les cinq grands villages cachés.
Ce n’est que récemment, grâce à son dernier Kazekage, que Suna a commencé à retrouver sa splendeur et son influence d’autrefois. Extrêmement affaibli par la guerre des mille royaumes et fortement perturbé par le nombre effarant de Kazekage perdu au combat, Suna n’était depuis que l’ombre de lui-même. Mais aujourd’hui, grâce aux relations tissées avec Konoha et en dépit des menaces que Iwa et Kumo font peser sur lui, Suna semble stable et plus fort que jamais.


Statistiques

Population
2/5
Militaire
2/5
Économie
2/5



Particularités

*Suna est le village qui possède le moins bon système défensif et qui est pourtant le plus en sécurité. En effet, Suna ne possède que des escouades de patrouilles pour surveiller les alentours du village, mais faut-il encore trouver le village. Se trouvant en plein désert où le repérage est quasi impossible pour un non-natif du pays, il est tout aussi impossible de trouver le village dans le désert sans avoir un guide pour y parvenir.

*Les shinobis de Suna suivent le processus de formation "clanique", élaboré par Konoha. Les enfants shinobis sont confiés aux clans, qui disposent au centre de formation d'équipements et de complexes servant à leurs entraînements et devant avant tout aider les enfants à maîtriser leurs arts claniques. Ils passent ensuite l'examen genin pour être confié à un chûnin ou un jônin dans différents corps d'armée du village (renseignement, interrogatoire, médical, commando, etc)

*Suna est le seul village à posséder le Colisée, une gigantesque arène considérée comme une merveille architecturale. Celle-ci sert à la fois pour divers spectacles et aux réunions du conseil du village.

*Suna possède le meilleur jardin botanique du monde d'où sortent à la fois les meilleurs et les pires poisons et antidotes du Sekaï. Très prisé par Konoha lors des échanges commerciaux, l'on dit que ces jardins comptent parmi les plantes les plus belles et les plus rares du monde.

*Suna possède actuellement la meilleure unité de reconnaissance du Sekaï. Gundan ( 軍団, Gundan, signifiant littéralement  : le corps d'armée, la brigade) composé en majeure partie de Marionnettistes (on l'appelle parfois la Brigade des Marionnettistes pour cela), est une unité spéciale de reconnaissance envoyée à travers les lignes ennemis pour transmettre les informations nécessaires. Les membres de cette Brigade ont pour signe distinctif des peintures sur le visage. Composé de groupes de deux à quatre shinobis, ils ont la réputation de ne jamais apparaître qu'au dernier moment, leurs marionnettes semant la confusion dans les rangs ennemis. Cette unité commando est une grande adepte des poisons et est spécialiste de l’embuscade. Il est dit que tous les marionnettistes de Suna rêvent d'y être admis et pour y parvenir un shinobi doit être capable de créer un nouveau poison.


Dernière édition par Porte des Rêves le Lun 20 Mai - 19:42, édité 10 fois
Talents : 391
Messages : 291
Porte des RêvesPorte des Rêves
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 05. Les provinces du Sekaï   05. Les provinces du Sekaï EmptySam 9 Mar - 19:33
Les nations majeurs et mineurs indépendantes du Sekaï

Note :Les nations mineurs et majeurs et indépendantes bénéficient de statuts particuliers dans l'Empire du Sekaï. Elles ne sont pour la plupart pas directement soumises à l'Empire et conservent une très grande autonomie surtout parce qu'on ne les considère pas assez puissantes pour être une réelle menace ou trop puissantes pour être de nouveau conquise. Toutefois, elles ont parfois été la proie des grandes nations et l'Empereur permet aux dirigeants de ces pays d'avoir des représentants au Prime Etat, certaines de ces nations possèdent même un Tribun Impérial.


Les nations majeurs indépendantes du Sekaï

 





PAYS DE GAO YANSHI
05. Les provinces du Sekaï 180?cb=20120818001427&path-prefix=fr

Le Pays de GAO YANSHI est localisé vers le nord-ouest du Pays de ZHONGGUO. Son leader gouvernemental est un Daimyô qui est également son Tribun impérial. Le pays est surtout compris dans des secteurs rocheux. La frontière du Pays de GAO YANSHI est une longue chaîne de montagnes rocheuses, bloquant la communication avec d'autres pays, l’Himalaya à l'ouest, et le Kokuranto à l'est, qui elle est une chaîne de montagne artificielle élaborée pour ralentir les invasions de ZHONGGUO. Le pays est jalonné de volcans artificiels confectionnés par les clans shinobis qui servent à maintenir la population en respect ainsi que de système de défense. Les gâteau de riz (Iwa Mochi) sont une spécialité régionale du Pays de GAO YANSHI. On dit que la texture croustillante des gâteaux de riz est irrésistible. Ce pays a un village caché nommé Iwa. Son climat est difficile et ses terres peu fertiles, enfin les infrastructures y sont rares.

C'est le quatrième pays à s'être établi après l'événement de La Fracture et le cinquième et dernier à avoir rejoint l'Empire du Sekaï. GAO YANSHI n'a jamais soutenu les Samadare durant la période de la Guilde des Rêveurs et fut soumis à la force des armes par ZHONGGUO lorsque les Samadare commencèrent à unifier le Sekaï. Cette annexion forcée, malgré les siècles, est restée un traumatisme pour le pays qui n'a jamais pardonné à ZHONGGUO d'avoir servit d'instrument aux Samadare. GAO YANSHI durant la guerre des mille royaumes a été l'un des meneurs de la révolte contre les Empereurs du Sekaï, n'hésitant pas à promettre l'indépendance à certains de ses clans shinobis en échange de leur soutien indéfectibles. La nation sera finalement soumise par une alliance de circonstance sur le champ de bataille entre ZHONGGUO et NIHON KOKU. De tous les temps post-Fracturiens, c'est ce pays qui a semblé le plus indomptable pour le Sekaï, la rudesse de ses habitants et son patriotisme indépendantiste fort n'ont jamais rendu son intégration dans le Sekaï facile. Craignant des représailles punitives depuis que le Daimyô de la terre a signé la paix blanche au congrès des éminences, le pays a désormais tendance à se fermer sur lui-même et à multiplier les avancées en tactiques défensives. GAO YANSHI est le seul pays a disposé d'un statut légal particulier dans l'Empire qui lui accorde une autonomie encore plus grande que celle des autres nations qui lui sont soumise. Le pays est donc considéré comme un pays impérial en ayant une liberté et une autonomie telle qu'il est en réalité pour ainsi dire indépendant.

Iwa (岩隠れの里, Iwagakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché par les Roches) est le village caché du Pays de GAO YANSHI. Son symbole est fait de deux roches, avec une plus petite devant une plus grande. Comme les cinq grands villages ninja, Iwa possède un kage connu sous le nom de Tsuchikage. Les ninjas de ce village sont connus pour avoir une discipline de fer, obéissant sans hésiter aux ordres de leur Kage, jusqu'à la mort, on les estime ainsi plus discipliné que les kirijins, mais aussi moins violents. De plus, ils semblent se spécialiser dans les techniques Doton. Le village est situé au beau milieu d'une chaîne montagneuse parsemée d'étroites chutes d'eau. Il est bâti à flanc de montagne et composé de tours reliées entre elles par des ponts et des passerelles. Les chaînes de montagnes rocheuses qui entourent le village et le pays fournissent un bon camouflage. Les bâtiments, étant composés de roche et de pierre, sont très solides. La résidence du Tsuchikage semble être la structure la plus grande avec un cône sur le toit. On considère aujourd'hui que Iwa a le meilleur système de formation des shinobis grâce à l'académie qui standardise les formations de ses académiciens.


Statistiques

Population
4/5
Militaire
4/5
Économie
2/5



Particularités

*Iwa est le village qui possède actuellement ce qui est considéré comme le meilleur système de défense du Sekaï. Outre ses montagnes constamment surveillés qui servent de remparts naturels, le pays est recouvert de volcans que des shinobis peuvent déclencher à tout moment pour anéantir des intrus avant qu'ils n'atteignent le village. Chacun sait qu'Iwa n'hésitera pas, même au dépens des habitants de GAO YANSHI, à déclencher l'irruption de ses volcans. Pour pénétrer dans le village il faut nécessairement par "la porte sous la montagne" qui est une vaste entrée creusée à même la roche dont la fermeture est invisible pour ceux qui ignorent où elle se trouve.

*Iwa dispose du meilleur système de formation de shinobi actuellement grâce à sa grande académie shinobi où les élèves suivent un programme strict dès leurs plus jeunes âges. Les cours y sont standardisés et les professeurs compétents, offrant à leurs élèves un environnement stable et agréable pour améliorer leur apprentissage. Une fois l'examen genin réussis les élèves sont confiés par groupe de trois à des Jônins jusqu'à ce qu'ils passent l'examen chûnin et c'est alors seulement qu'ils choisissent quelles spécialités ils choisiront.

*Iwa possède la meilleure unité de renseignement et d'opérations clandestines actuelle grâce à sa Racine (les racines de la montagne comme disent les shinobis). La Racine (根, Ne, Signifiant littéralement : Racine » ou « Fondement) est une section qui n'existe pas officiellement et que pourtant tout le monde connaît. À l'image des services de renseignements secrets contemporains, cette organisation agit dans l'ombre en faisant notamment appel à des méthodes très contestables au regard de l'éthique, dans le but de soutenir le fonctionnement interne du village d'Iwa et du Pays de GAO YANSHI. La Racine est un groupe au règlement extrêmement strict, semblable à des services secrets officieux, adepte de la manière forte, abandonnant toute diplomatie. La Racine sélectionne de tous jeunes shinobis talentueux qui ne suivent pas le cursus académique normal d'Iwa et qu'ils entraînent à abandonner toute émotion et toute éthique, devenant des subordonnés parfaits pour exécuter des missions douteuses. Cela va jusqu'à faire s’entre-tuer certains jeunes membres, une méthode similaire à celle pratiquée dans les académies de Kiri. Pour effacer toute identité et donc toute individualité, chaque membre possède un nom de code et ignore son nom réel. De plus, ils ne reçoivent aucune expérience sociale, étant tenus à l'écart de la société de l'extérieur, sauf dans le cadre de missions les mélangeant aux autres ninjas. Sur la langue de chaque membre est apposé un sceau, le Juinjutsu de la Racine, qui paralyse leur corps tout entier s'ils tentent de révéler quoi que ce soit concernant la Racine à l'extérieur, rendant impossible toute trahison en cas d'interrogatoire. La spécialité de l'unité est la démolition, en effet, Iwa est réputé pour posséder les clans les plus "explosifs" du Sekaï.

 





LE PAYS DE LAIYUAN
05. Les provinces du Sekaï 180?cb=20120818001345&path-prefix=fr

Le Pays de LAIYUAN est situé au niveau de l'ancienne Mandchourie Pré-Fracturienne. Il possède une frontière commune avec GOBI à l'ouest et Kusa no Kuni au sud. Il est considéré comme l'un des Cinq Grands Pays. Son leader gouvernemental est un Daimyô qui est également son Tribun impérial. Le centre et l'est de ce pays sont recouverts de hautes montagnes et de vastes plateaux. Le nom du pays vient, semble-t-il, de la grande fréquence des orages dans ces régions qui furent causés dit-on par les premiers shinobis qui s'y trouvaient. Les nombreux tests et manipulations de la foudre y modifièrent à jamais le climat. À partir de ces montagnes, de nombreuses rivières coulent jusqu'à la mer à l'est dans la zone la plus froide du pays, créant un paysage unique et splendide. Le Pays de LAIYUAN abrite de nombreuses sources chaudes. À l'est du pays se trouve au-delà de la mer le Pays des Neiges.

C'est le cinquième grand pays à s'être unifié après l'événement de la Fracture et le quatrième à avoir rejoint le Sekaï. Le Pays de LAIYUAN avait d'abord conclu une alliance avec le Clan Samadare puis devint une province annexée avec le temps grâce surtout à des manœuvres politiques. C'est l'un des pays meneur de la révolte indépendantiste avec le Pays de GAO YANSHI durant la guerre des mille royaumes. Le Pays de LAIYUAN, d'abord fidèle à l'Empire du Sekaï, se retourna contre lui en formant de multiples alliances avec les pays mineurs déjà indépendants. Il parvint à conserver une certaine unité intérieure en anéantissant l'un de ses propres clans. Le Pays de LAIYUAN fut l'un des plus difficiles à réprimer pour le Sekaï, allant jusqu'à proposé à Sacreblanc, avec qui le Pays de LAIYUAN possède une frontière commune au nord, de rejoindre le royaume pour s'extirper de l'emprise du Sekaï. Sacreblanc refusa cependant, craignant que le Sekaï ne l'attaque sur son flanc est, alors qu'il était déjà occupé à mater ses propres révoltes internes et à mener la guerre contre l'Empire Celte sur son flanc ouest. Le Pays de LAIYUAN a surtout sévit à GOBI, où il finançait les clans indépendantistes et envoyaient des troupes pour alimenter le chaos, de fait, une profonde haine et méfiance demeure entre ces deux pays aujourd'hui. Dernier des cinq grands pays à être soumis durant le temps des soumissions, ce n'est que part une cuisante défaite et la menace réelle de l'éradication de Kumo que le pays a finalement signé sa reddition, seulement au prix cependant de son indépendance totale. Le pays ne participa pas au congrès des éminences de Parisis, se sentant humilié par les derniers événements et se contenta de proclamer sa neutralité en promettant de se ranger derrière la décision du Prime Etat pour ce qui concernait les décisions relatives à l'ensemble du Sekaï.

Kumo (雲隠れの里, Kumogakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché par les Nuages), est le village caché dans le Pays de LAIYUAN. En tant que l'un des cinq grands villages ninja, Kumo est dirigé par un Kage connu sur le nom de Raikage. Kumo est reconnu actuellement pour être le plus puissant parmi les cinq villages cachés. Les ninjas de ce village semblent se spécialiser dans des techniques de Raiton. Ils semblent aussi utiliser le katana comme arme principale au lieu d'un kunaï que la plupart des shinobis emploient. Le village est localisé sur une haute montagne, caché comme son nom l'indique, dans les nuages. Le Raikage vit dans un grand bâtiment construit dans la montagne la plus grande. Les ninjas de Kumo ont une tenue typique aux chûnin et aux jônin ; c'est une veste blanche à une seule épaulière et avec une poche dans le bas du dos. Kumo est le village qui a connu historiquement le moins de désertion. Kumo est le village connu pour avoir le plus souvent tenté de voler des secrets de clans étrangers aux autres nations. Le village applique en effet une politique d'armement constant.


Statistiques

Population
3/5
Militaire
4/5
Économie
5/5



Particularités

*L'accession au village du Kumo ne se fait que par une seule entrée, l'escalier rocheux. L'escalier rocheux est en réalité un ascenseur, une plateforme de roche que des utilisateurs du doton doivent faire monter et descendre pour faire entrer et sortir du village. La défense de Kumo est surtout assurée par les orages qui entourent le village. Une unité spécialisée est chargée de faire tomber la foudre sur tous les intrus désignés par les services de renseignements. Kaze no Kuni parvint durant la guerre des mille royaumes à contourner ce problème en soufflant les nuages avec des jutsu fûton, donnant la possibilité à Konoha d'approcher le village sans risque. On dit que le village cherche déjà un nouveau système de défense aujourd'hui.

*Kumo est le seul village du Sekaï a posséder des forteresses volantes (deux actuellement). Il s'agit d'immenses plateformes de roche fortifiées capable de flotter grâce à des nuages orageux chargés de chakra alimenté par des shinobis qui se trouve à l'intérieure de celle-ci. Ces forteresses sont utilisées surtout pour les entreprises d'invasions et les missions de bombardements des lignes ennemis. Elles coûtent énormément de chakra pour se déplacer et sont entreposés dans les montagnes du pays dans un lieu tenu secret. Ces forteresses volantes ont été le cauchemar de GOBI pendant des siècles à tel point que le bruit de bourdonnement sourd qu'elles émettent suffit à causer la panique parmi les civils du pays.

*Les shinobis de Kumo suivent le processus de formation dit "Académique" calqué sur celui d'Iwa. Une académie shinobi où les élèves suivent un programme strict dès leurs plus jeunes âges. Les cours y sont standardisés et les professeurs compétents, offrant à leurs élèves un environnement stable et agréable pour améliorer leur apprentissage. Une fois l'examen genin réussis les élèves sont confiés par groupe de trois à des Jônins jusqu'à ce qu'ils passent l'examen chûnin et c'est alors seulement qu'ils choisissent quelles spécialités ils choisiront.

*Kumo possède actuellement la meilleure unité de détection du Sekaï grâce au clan Morumazumaki qui compose quasi exclusivement toutes les escouades de l'unité. C'est cette unité qui est chargée de la surveillance du périmètre de sécurité de Kumo et aucun shinobi n'est encore parvenu à les tromper pour infiltrer le village. On surnomme cette unité la Brigade Kinkaku, du nom de son créateur légendaire Morumazumaki Kinkaku.

 





Kusa no Kuni, Pays de l'Herbe
05. Les provinces du Sekaï 100px-Kusagakure_Pays_de_l%27Herbe.svg

Le Pays de l'Herbe (草の国, Kusa no Kuni, Signifiant littéralement : Pays de l'Herbe) est situé entre Le Pays de LAIYUAN, et le Pays du Fer, il a également un accès sur la mer qui lui donne une frontière maritime avec NIHON KOKU et une frontière commune avec la principauté du Havre sur son flanc ouest. Le village caché dans l'Herbe se situe dans ce pays. Le Pays de l'Herbe fut un champ de bataille entre NIHON KOKU et LAIYUAN durant la guerre des mille royaumes, mais aussi moins ponctuellement pour toutes les autres nations. Ce pays possède deux ponts, le Pont Kannabi et le Pont Tenchi qui ont été des enjeux durant la guerre des mille royaumes et a grandement souffert à cause des batailles des grandes nations. Son seul clan majeur est le clan Aburame, les puissants manipulateurs d'insectes, qui sont parvenus jusque-là à conserver l’indépendance de leur nation et à la défendre contre toutes les invasions. Kusa (草隠れの里, Kusagakure, Signifiant littéralement : Village Caché dans l'Herbe) est localisé dans le Pays de l'Herbe. Le village de Kusa est situé dans une nature luxuriante, essentiellement forestière. Il y pousse des champignons géants et des bambous. Il semble aussi y avoir beaucoup de rivières et des ravins profonds. Le pays a de multiples fois résister à des tentatives d'annexion de LAIYUAN, ce qui lui vaut un profond respect de Kumo. C'est un village peu puissant qui ne possède pas de Kage, mais est dirigé par un seigneur, un Shogun dans le cas présent qui gouverne également le pays.

Statistiques

Population
2/5
Militaire
2/5
Économie
1/5


 





Hayashi no Kuni, Pays du bois

Le Pays du Bois (林の国, Hayashi no Kuni), parfois et plus souvent appelé le Pays de la Forêt, est une nation indépendante quasi intouchable par les grandes nations pour plusieurs raisons. La première est la présence de son clan redouté des Senju, les manipulateurs du Mokuton, qui ont su repousser toutes les tentatives d'invasions tentées contre eux, on dit à leurs propos que — on ne peut vaincre un Senju dans une forêt, et il ne sort jamais de sa forêt. La seconde et plus récente c'est que le Pays du Bois abrite actuellement des temples scellés où sont enfermés d'anciens shinobis réincarnés par l'Edo Tensei il y'a des siècles. Ces shinobis scellés dans des temples sont sous la garde exclusive des Senju qui doivent empêcher à jamais qu'on les libère. Le pays et son clan ont donc un statut particulier du fait de la mission reconnus dans tout le Sekaï, une mission confié par un Empereur Samadare en personne. Cette mission revêtant un caractère sacré plus aucun village n'a tenté d'invasion depuis des siècles, en échange le Pays accorde un droit de passage à n'importe qui, mais ne participe à aucun conflit, il n'a d'ailleurs absolument pas participé à la guerre des mille royaumes. Le Pays du bois n'a pas de village caché, son clan majeur suit des préceptes personnels inconnus des grandes nations, qui semblent se rapprocher d'une sorte de philosophie écologiste emprunt de communautarisme. Le Pays du Bois se trouve entre le Pays de ZHONGGUO et le Pays du Silence.

Statistiques

Population
3/5
Militaire
1/5
Économie
3/5


 





Shijima no Kuni / Pays du Silence

Le Pays du Silence (黙の国, Shijima no Kuni) est un pays situé à la frontière sud de GOBI. Au sud du Pays du Silence on trouve le Pays du Bois. C'est un pays extrêmement pauvre qui a tenté grâce à une alliance avec Kumo durant la guerre des mille royaumes d'annexer ni plus ni moins GOBI. Le pays tient son nom de la règle du silence dont tous les habitants sont imprégnés et imposés par les redoutables nécromanciens de leur village caché. Le pays possède à peu de choses près le même climat que GOBI à ceci près qu'il est bien plus petit. Il est gouverné par un Daïmyo, surnommé le seigneur du Silence car il ne doit plus prononcé un mot dès qu'il prend le pouvoir sur le pays. Les nécromanciens sont extrêmement crains dans le Sekaï, car ce sont eux, bien avant la guerre des mille royaumes, qui ont déclenchés les Edo Tensei qui leurs ont finalement échappés et causés des troubles majeurs jusqu'à ce que les âmes furent scellés et confiés aux Senju. Sa capitale est le Village de Tobari (幄の里, Tobari no Sato) qui ne possède pas de Kage mais un conseil de nécromanciens qui commande, comme chacun le sait en réalité au Daimyô du Silence. Ils ne possèdent aucun bandeau ni signes distinctifs et auront été sévèrement réprimés par Konoha et Suna pour leur alliance avec Kumo durant la guerre des mille royaumes.

Statistiques

Population
1/5
Militaire
2/5
Économie
2/5


 





Yuki no Kuni / Pays des Neiges
05. Les provinces du Sekaï 100px-Yuki_pays_de_la_neige.svg

Le Pays de la Neige (雪の国, Yuki no Kuni) est un pays situé au nord du Pays de NIHON KOKU, sur l'île qu'on appelait Sakhaline avant l'événement de la Fracture. C'est l'un des plus puissant pays mineur actuellement. C'est un pays particulièrement austère entouré d’un paysage de montagnes et de glaciers, et il y neige beaucoup et souvent durant toute l’année. Yuki (雪隠れの里, Yukigakure no Sato, Signifiant littéralement : Village Caché de la Neige) est situé dans le Pays des Neiges, c'est dans ce village que l'on trouve Le Château de Kazahana (風花城, Kazahana-jô, Signifiant littéralement : Château de Flocon de Neige), un magnifique château de style japonais, situé dans les montagnes du Pays de la Neige et appartenant à la famille Sôsetsu, lignée des seigneurs Daimyô de Yuki no Kuni. Le clan majeur du pays, les Yuki, a toujours su défendre le pays contre les tentatives d'annexion de Kiri, les deux pays se haïssent d'ailleurs profondément aujourd'hui et sont toujours officiellement en guerre même si les combats ont pour le moment cessé. Le pays ne possède pas de Kage mais a le privilège de voir son Daimyô Tribun de l'Empire, ce qui ne manque pas d'alimenter le conflit avec NIHON KOKU. Les shinobis du Pays des Neiges sont reconnaissables aux flocons arborés sur leurs bandeaux.

Statistiques

Population
2/5
Militaire
3/5
Économie
2/5


 





Principauté du Havre
05. Les provinces du Sekaï 350?cb=20170103005009&path-prefix=fr

La principauté du Havre est un tout petit pays dont la capitale, Le Havre, se situe à l'ancien emplacement de la ville Port-Arthur comme elle était appelée à l'époque Pré-Fracturienne. La province ne possède pas de village caché, mais son Clan Majeur, le Clan Samadare est considéré comme le plus puissant du Sekaï et sacré pour bon nombre d'habitants du Sekaï. Le Havre est actuellement la Capitale Impériale et c'est dans cette ville que l'on trouve tous les bâtiments et les organismes officiels de l'Empire. l'Emblème du clan Samadare, le sceau des quatre éléments, est à la fois l'emblème de la province, et de l'Empire, pouvoir le porter est un privilège. La ville du Havre est surtout une cité administrative, qui a peu de fortifications, la défense militaire étant surtout assurée par les membres du clan Samadare, manipulateur du temps et de l'espace. C'est dans cette ville que se réunis le Prime Etat et les Tribuns et où sont prises toutes les décisions importantes de l'Empire. On y trouve un grand palais et un temple dédié au culte impérial. La ville est réputée néanmoins très bien construite et absolument magnifique, en plus d'avoir le second plus grand port en eau profonde du Sekaï après Kiri. Cette ville durant la guerre des mille royaumes a été de nombreuses fois menacée, pourtant, jamais une armée n'a réussis à défaire les membres du clan Samadare lorsqu'ils s'unissaient, ajoutant encore à leurs prestiges déjà bien affirmés à cause de leur ancienneté et de leur histoire au sein de l'ancienne guilde des Rêveurs.

Statistiques

Population
2/5
Militaire
5/5
Économie
4/5


 





Ame no Kuni / Pays de la Pluie
05. Les provinces du Sekaï 100px-Amegakure_Pays_de_la_Pluie.svg

Extrêmement petit pays situé là où se trouvait Shanghai avant l'avènement de la Fracture. Il est encerclé par le Pays du ZHONGGUO, mais dispose d'un port en eau profonde sur la mer. On surnom ce pays, "La tâche de ZHONGGUO" en raison de sa position géographique et de l'éternel conflit qui l'oppose au Pays de ZHONGGUO qui n'a jamais cessé de tenter de l'annexer, surtout pendant la guerre des mille royaumes où Ame ne cessait de son côté de lancer des incursions dans le Pays de ZHONGGUO. Ce pays est en effet petit, possède néanmoins l'un des plus puissant village caché mineur du Sekaï. On sait peu de choses sur la géographie et sur le climat de ce pays, mis à part qu'il y pleut en permanence ou presque et que cette pluie semble servir de méthode de repérage des intrus à son village caché, elle ne serait donc pas naturelle. C'est une contrée extrêmement refermée sur elle-même. Les entrées et sorties sont contrôlées et surveillées continuellement. Ce pays n'a pour ainsi dire jamais connu une véritable paix. Ame (雨隠れの里, Amegakure no Sato) est le village caché de la Pluie. De ce village proviennent plusieurs ninjas qui sont tous d'éventuels ennemis du village Konoha. On dit de ces ninjas qu'ils sont particulièrement colériques, donc qu'il ne faut pas les irriter. Ils portent des bandeaux sur lesquels est représenté le symbole du village: quatre traits verticaux symbolisant la pluie et son clan majeur, les Saïbogu, est réputé à travers le monde entier pour être parvenu à contourner le pacte de l'île de Yakushima en parvenant à créer des machines technologiques (parfois si avancées qu'elles rappellent le niveau pré-fracturien) qui se servent du chakra de leurs porteurs comme carburant (reconnaissant souvent la signature chakratique de son créateur pour n'être utilisé par personne d'autre). C'est le seul pays où l'on trouve des trains, des canons, et autres appareils normalement interdits ou disparus. Son village est entièrement industrialisé et est constitué de sinistres tours d'acier et de béton recouvertes d'antennes et de tuyaux, à tel point qu'il est impossible de faire la différence entre les usines et les habitations. Il y pleut en permanence et tout y est gris et métallique. Il semble être sous l'emprise d'une loi martiale permanente, car on aperçoit des projecteurs balayer sans cesse les bâtiments et les rues, par ailleurs quasi-désertes. Ce village semble offrir une terre d'accueil rêvée pour les truands, les brigands et particulièrement pour les ninjas déserteurs. On ignore comment le pays et le village sont gouvernés actuellement.

Statistiques

Population
2/5
Militaire
3/5
Économie
4/5


 





Tetsu no kuni / Pays du Fer

Le Pays du Fer (鉄の国, Tetsu no Kuni) est un pays situé dans la quasi-totalité de l'ancienne Corée Pré-Fracturienne. Longtemps considérée comme une nation majeure, c'est aujourd'hui le plus puissant des pays mineurs. La politique qui y est adoptée est inhabituelle : le pays, depuis le congrès des éminences de Parisis se déclare neutre et ne plus s'impliquer dans aucune guerre de shinobis. Malgré cela, le Pays du Fer possède une force militaire remarquable, reposant non pas sur des ninjas, mais sur des samouraïs. Les techniques samouraïs ayant été en grande partie assimilés par les shinobis, le pays a perdu de sa puissance, mais demeure si puissant que les nations shinobis préfèrent éviter de s'y frotter. Seul NIHON KOKU, qui semble pourtant désormais préférer la négociation, demeure en conflit avec le Pays du Fer, les deux nations se trouvant de nos jours dans un climat de guerre froide à cause du contentieux de Busan. Le Pays du Fer durant la guerre des mille royaumes n'a pas vécu de guerre civile, en revanche, refusant le droit de passage à NIHON KOKU en raison du contentieux de Busan, il fut plusieurs fois envahi par Kiri et aura à chaque finit par repousser le village de la brume souvent au prix de très lourdes pertes. Le pays aura de nombreuses fois demandé aux Empereurs d'ordonner à Kiri de cesser ses tentatives d'invasions, mais jamais un Empereur n'a osé le faire craignant de perdre la fidélité du puissant village de Kiri. Le port de Busan, situé à l’extrémité du pays, demeure annexé au pays de NIHON KOKU, et des troupes samouraï sont constamment en état de vigilance aux frontières de cette province, faisant face à des troupes kirijins qui n'ont pas l’intention de céder. Le Pays du Fer peut néanmoins compter dans ce contentieux sur le soutien de Kumo, qui conserve un profond respect pour ce pays réputé pour sa discipline martiale et dont les arts martiaux ont considérablement influencés les shinobis de la Foudre. Durant la guerre des mille royaumes, étonnamment et devant l’inaction des l'Empereurs, les samouraïs ont toujours combattu aux côtés de Kumo dans le pays de l'Herbe lorsqu'ils se retrouvaient face aux Kirijins. Les samouraïs ne portent pas de signes distinctifs, mais ils sont presque toujours en armure et c'est ainsi qu'on les reconnait.

Statistiques

Population
3/5
Militaire
4/5
Économie
2/5
 

05. Les provinces du Sekaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Fracture des Shinobis :: ZONE HORS RÔLE PLAY :: POUR COMMENCER :: Backgroud-